mardi 6 novembre 2018

Pandemonium d'Aurélie Mendonça - #PLIB2019



Chacun à sa manière cherche le sens de la vie. Moi, j'essaie au quotidien de donner du sens à la mort.
Je me nomme Elena Lautturi et je suis thanatopractrice. Croque-mort autrement dit. L'image ne manque pas de mordant... Des civilisations plus anciennes m'auraient désignée comme une passeuse d'âmes. Ce que je suis, au figuré comme au propre...
Une mésaventure aux enfers a fait de moi l'employée spéciale de la déesse Hela. Ma mission est simple: m'assurer que chaque âme destinée à son royaume arrive à bon port, tout cela sous couvert de mon humble entreprise de pompes funèbres, le Pandemonium.
L'enfer est un lieu complexe et je fais partie des nombreux rouages qui permettent son bon fonctionnement. Malgré mon professionnalisme, il apparaît évident qu'une entité inconnue et puissante me considère plus comme le grain de sable dans la machine.
Aujourd'hui, je suis menacée...
Moi et les destin de toutes ces âmes qui dépendent de mes soins...




Mon avis : 

Je dois bien l'avouer quand j'ai acheté ce livre, je m'attendais à lire un Charley Davidson à la française :) Ben oui quoi, moi, je lis dans la quatrième de couverture passeuse d'âme, je pense direct à Charley.

Mais en fait pas du tout !!!!

Elena pour sauver l'âme d'un proche se retrouve à pactiser avec la divinité Hela. Pendant 10 ans, elle sera passeuse d'âme. Pour faciliter sa nouvelle tâche, elle ouvre son entreprise de pompe funèbre Pandemonium ou elle y accueille les clients normaux et ceux réclamés par la déesse. Oui parce qu'avant, elle travaillait déjà dans les pompes funèbres mais je pense que son patron et ses collègues l'auraient prise pour une folle du fait qu'elle parle avec les morts.
Pour la protéger et l'aider dans son entreprise, Hela lui a attribué deux hommes surnommés les corbeaux. Et je vous vois venir, non pas de triangle amoureux dans ce roman. Ouf tout va bien !

Jusqu'à présent dans ma vie, je n'ai jamais eu besoin de recourir aux services des pompes funèbres. J'ai déjà enterré des proches bien-sûr mais pas à faire moi même les démarches. Donc mis à part ce que j'ai entendu sur le sujet ou vu à la télé, je ne connaissais pas vraiment bien le travail des thanatopracteurs. Du coup j'ai aimé comment l'auteur à bien décrit le travail d'embaumeur que se soit avec la famille venant de perdre un proche, que le travail fait sur le corps.
Ce qui m'a beaucoup plu aussi, c'est toute la réflexion sur la mort et comment on voit nos morts.
Toute cette réflexion prend quand même beaucoup de place dans le roman. Je dirais même qu'elle est à 50/50 avec l'intrigue paranormale. Mais c'est très bien écrit et n'apporte aucunement de la lenteur au récit. Et important à préciser, ce n'est absolument pas glauque même si l'auteur a choisit des "morts" pas faciles (je n'en dirais pas plus pour pas spoiler). 

Après il y a tout le côté paranormal. Ici il n'y a pas un seul enfer mais 7 cercles infernaux. Chaque divinité appel un certain profil d âme, par exemple, Hela appelle les personnes âgées et les gens décédés d'une maladie. 
L'univers n'est pas très facile à appréhender car l'auteur lâche les infos au fur et à mesure et du coup sur certains aspects du monde c'est un peu flou. A la fin, j'ai réussi à tous rassembler mais même si j'ai compris le principal et le plus important, certaines zones d'ombres demeurent.

J'ai apprécié les personnages notamment les corbeaux. Par contre, il y en a un que j'ai détesté Lucifer. Mais bon on ne peut pas aimer tout le monde non plus 😉

Le seul petit bémol pour moi c'est la "pseudo" romance. Pour les anti-romances ne vous inquiétez pas elle est vraiment en dernier plan et ne prend en aucun cas le pas sur le reste. C'est vraiment tout minime. Personnellement, je m'en serais bien passée car je n'en voit pas trop l’intérêt et ce que cela apporte au roman.

En bref ce fût une très bonne lecture avec une belle réflexion sur la mort. Oui je radote, je sais, mais pour moi c'est ce qui fait la force de ce roman.
Ha et mon côté superficiel aime beaucoup cette couverture en noire et blanc.😁



Infos livres : 
#ISBN:9782375680643
Edition du chat noir
Prix papier : 19,90 €
Prix ebook : 5,99 €

Ce livre a été présélectionné pour le prix littéraire de l'imaginaire booktubers app (PLIB) 2019






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire